ELYSIS choisit l’aluminerie d’Alma pour ses cuves prototypes de taille commerciale à anodes inertes de 450 kA

MONTRÉAL, Canada – ELYSIS annonce aujourd’hui avoir choisi l’aluminerie Alma, opérée par Rio Tinto au Saguenay-Lac-Saint-Jean, au Québec, pour la première installation et démonstration de sa technologie d’anodes inertes de taille commerciale de 450 kiloampères (kA), soit une capacité typique des alumineries modernes de grande échelle.

ELYSIS est une coentreprise dirigée par Alcoa et Rio Tinto qui oeuvre à la commercialisation d’une nouvelle technologie de fabrication de l’aluminium qui permet d’éliminer tous les GES directement reliés à la production d’aluminium, et de produire de l’oxygène.

Dans le cadre du développement et de la mise à l’échelle commerciale de sa technologie, ELYSIS installera des cuves prototypes industrielles à anodes inertes à l’extrémité d’une ligne de production existante à l’aluminerie d’Alma afin de démontrer l’efficacité de la technologie à l’échelle commerciale dans un environnement d’exploitation industrielle. Ce projet s’appuiera sur les travaux en cours au Centre de recherche et de développement industriel d’ELYSIS, également situé dans la région du Saguenay, au Québec.

ELYSIS prévoit commercialiser sa technologie de rupture en 2024 qui sera utilisée pour moderniser les alumineries existantes et pour la construction de nouvelles installations.

Investissement du gouvernement du Québec

Les cuves de 450 kA d’Alma bénéficieront d’un investissement de 20 millions de dollars canadiens de la part du gouvernement du Québec, lequel permettra d’avancer le début des travaux sur le site et de renforcer la capacité des équipementiers de la région à fournir les équipements spécialisés nécessaires à la technologie ELYSIS.

La technologie en bref

  • La technologie ELYSIS vient répondre à la tendance mondiale vers la fabrication de produits à plus faible empreinte carbone, des téléphones intelligents aux automobiles en passant par les avions et les matériaux de construction.
  • Le nouveau procédé permettra de réduire les coûts d’opération des alumineries tout en augmentant leur capacité de production. Il pourra être utilisé tant dans les nouvelles alumineries que dans les installations existantes.
  • Uniquement à l’échelle du Canada, la technologie ELYSIS a la capacité de réduire les émissions de GES de 7 millions de tonnes, soit l’équivalent de retirer 1,8 million de voitures de nos routes.
  • ELYSIS assurera également la vente des anodes et cathodes de nouvelle génération, dont la durée de vie sera plus de 30 fois supérieure à celle des composants classiques.

ELYSIS continue de travailler en étroite collaboration avec le Centre technique d’Alcoa, où la technologie d’électrolyse sans émission de carbone a été inventée, et avec l’équipe de conception technologique de Rio Tinto située en France.

Le Centre technique d’Alcoa soutient ELYSIS dans la fabrication des matériaux brevetés utilisés pour produire les anodes et les cathodes, essentielles au procédé ELYSIS. L’équipe technologique de Rio Tinto en France pilote le développement de modèles de taille commerciale pour la technologie ELYSIS.

Citations

” La voie qui s’ouvre à nous est celle de la mise à l’échelle commerciale de cette technologie dans nos installations du Québec, où nous utilisons déjà l’hydroélectricité propre pour produire de l’aluminium dont l’empreinte carbone est parmi les plus faibles au monde. En combinant cette énergie hydroélectrique avec la technologie ELYSIS, nous pouvons faire passer l’aluminium à un niveau supérieur en tant que matériel durable et ainsi contribuer à réduire l’empreinte carbone de toutes sortes de produits, des voitures aux téléphones intelligents en passant par les bâtiments et les emballages d’aliments et de boissons. “

– Samir Cairae, directeur général des opérations pour l’Atlantique de Rio Tinto Aluminium

” Notre équipe est enthousiaste à l’idée de franchir une étape déterminante dans le développement de la technologie qui fera d’ELYSIS un leader de l’industrie de l’aluminium de demain. Nous tenons à remercier le gouvernement provincial pour son appui envers notre technologie de rupture. Nous avons hâte d’utiliser les nouvelles cuves à anodes inertes de 450 kA pour démontrer à l’industrie que décarboniser la production d’aluminium, tout en améliorant sa compétitivité, n’est pas qu’un simple rêve. “

– Vincent Christ, président-directeur général d’ELYSIS

” L’innovation est un facteur clé permettant à l’industrie mondiale de l’aluminium de poursuivre sa décarbonisation, et nous sommes fiers de voir la technologie qu’Alcoa a développée initialement évoluer vers une solution potentielle de modernisation des usines. La technologie ELYSIS offre la possibilité d’améliorer la compétitivité des alumineries existantes, non seulement en éliminant toutes les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi en augmentant la productivité et en réduisant les coûts. “

– Ben Kahrs, vice-président exécutif et directeur de l’innovation d’Alcoa

Notes aux rédacteurs

ELYSIS est une entreprise technologique issue d’un partenariat historique entre deux leaders mondiaux de l’industrie de l’aluminium – Rio Tinto et Alcoa. Son objectif est de révolutionner la façon de produire de l’aluminium à travers le monde. Notre procédé permet d’éliminer tous les gaz à effet de serre directement reliés à la production d’aluminium, et de produire de l’oxygène. Alcoa, Rio Tinto, le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada ont fourni un investissement combiné de 188 millions $ (CAD) afin de créer ELYSIS et de développer cette technologie à échelle commerciale d’ici 2024. Pour en savoir plus, consultez le site www.elysis.com/fr/.

/Public Release. This material comes from the originating organization and may be of a point-in-time nature, edited for clarity, style and length. View in full here.